En cours de lecture
Bougie végétale : fabrication artisanale

Bougie végétale : fabrication artisanale

Delphine, cirière de bougies végétales artisanales

PORTRAIT – DELPHINE TOURTAUD PICHOT
CIRIÈRE

Suite à une reconversion professionnelle, Delphine décide de suivre une formation auprès d’un cirier pour maîtriser les techniques de base de fabrication des bougies. En 2014, elle crée sa boutique en ligne By Ficelle sur laquelle elle propose à la vente des bougies mais aussi des stickers et de la papeterie. Un an plus tard, passionnée par l’univers de la cire, elle décide de se consacrer uniquement à la fabrication artisanale et à la vente des bougies en cire végétale qu’elle fabrique artisanalement dans son atelier. Il est possible de commander en ligne ses bougies ou de se rendre à son atelier, uniquement sur rendez-vous.

Fabrication artisanale : une nouvelle vie

En Eure-et-Loir, à quelques kilomètres de Chartres, Delphine Tourtaud Pichot façonne de manière artisanale des bougies parfumées entièrement végétales, By Ficelle.

«Les bougies ont toujours eu une place importante à la maison, j’aime l’ambiance visuelle qu’elles procurent. Je suis très attachée aux souvenirs olfactifs. J’adore la décoration et je retrouve l’amusement que j’ai à cuisiner en fabriquant des bougies », raconte Delphine.

Dans son atelier showroom installé dans une dépendance de sa maison, même si elle adore expérimenter, Delphine a dû acquérir au préalable les bases indispensables auprès d’un cirier.

Delphine, cirière avec un carton de cire sous les bras
Delphine dans son atelier showroom. Le nom de sa marque By Ficelle fait référence à la matière et à la couleur de la ficelle que Delphine affectionne.
Collections de bougies
haut Collections de bougies et leurs déclinaisons en parfums d’intérieur. Delphine propose beaucoup de bougies aux parfums fruités mais aussi floraux et boisés.

« Selon les variétés de cire, il y a des points de fusion différents (le moment où la cire passe de l’état solide à l’état liquide) ; il faut savoir à quel degré il faut fondre la cire pour ne pas la dénaturer et la respecter, bien choisir le calibrage et la qualité de la mèche, apprendre les dosages moyens des parfums selon la cire, car certains sont très puissants comme l’eucalyptus, d’autres très doux comme le mimosa, et tous ne vont pas réagir de la même manière. »

Dans la fabrication artisanale de ses bougies, Delphine ne travaille qu’avec de la cire végétale. « J’utilise de la cire de soja et de colza, 100 % végétale. Je suis très attachée à mon histoire familiale, je viens d’une famille d’agriculteurs sur plusieurs générations qui cultivait le colza. C’est la raison pour laquelle j’ai ajouté récemment de la cire de colza à la cire de soja : je trouvais très intéressant d’utiliser un ingrédient naturel et végétal provenant de notre terre. »

Dosage du parfum
Dosage du parfum. Delphine doit respecter le degré de fonte de la cire et le dosage du parfum. Ces derniers sont certifiés sans agent CMR (sans agent toxique ni chimique), non cancérogène, non mutagène et sans reprotoxique.
Flacons testeurs de parfums
Flacons testeurs de parfums, Delphine travaille une cinquantaine de fragrances pour ses bougies.

Après avoir mélangé les cires de soja et de colza, Delphine les fait fondre au bain-marie. Le point de fusion est d’environ 52 °C. Delphine laisse ensuite baisser la température. Les parfums sont ajoutés seulement à la fin, lorsque la cire n’est plus en train de chauffer.
« Je mets au point un parfum en fonction de ce que j’ai en tête et de ce que je souhaite obtenir. Je fais des mélanges et je sais rapidement si, lors de la combustion, le parfum me plaît ou non. »

Cire blanche 100% végétales
Les cires utilisées par Delphine sont garanties sans OGM, 100 % végétales. Elle n’utilise jamais de cire d’abeille en raison de l’effet trop jaune, ni de paraffine provenant de la pétrochimie.

Lors de la fabrication artisanale de ses bougies, Delphine propose quatre collections permanentes liées à des souvenirs olfactifs, des lieux inspirants, des instants précis ou encore à la nature environnante. Chacune raconte une histoire : les « Escapades » coulées dans des pots métalliques, les « Jardins » habillées d’élégants contenants noirs ou encore les « Essentielles » dans leurs contenants transparents. Les bougies de la collection « Voyage » se glissent dans un bagage ou un sac, « conçues pour parfumer son environnement où que l’on soit ». Au mur, une citation de George Sand : « Le souvenir est le parfum de l’âme. » Delphine précise : « Ma citation préférée résume à elle seule ma façon de créer. »

Verres transparents avec une mèche dessus
La mèche est ensuite positionnée et maintenue droite et centrée à l’aide d’une pince à linge. Le calibrage de la mèche, très important, est calculé en fonction du diamètre et de la hauteur du pot. Delphine n’utilise que des mèches en coton certifié sans plomb.
Atelier de fabrication de bougie de cire
L’atelier showroom a été créé dans l’ancien garage et permet à Delphine, en plus de la fabrication, de recevoir sur rendez-vous sa clientèle ou ses représentants.

Certaines collections sont déclinées en brumes parfumées et en diffuseurs à tiges de rotin naturel composés d’une solution d’alcool végétal. « Il y a des périodes de l’année où l’on allume moins de bougies et des pièces où l’on ne peut pas laisser de bougies allumées. » Delphine crée aussi des bougies sur mesure pour des événements.

Elle propose aussi des séries limitées en fonction des saisons ou des fêtes et aime alors collaborer avec des créatrices talentueuses à l’instar, lors de Noël dernier, d’une céramiste belge Anja Meeusen. Pour Pâques, Delphine proposera une bougie fève de tonka caramel disponible début avril et, à l’occasion de la fête des Mères, un joli coffret parfumé à découvrir début mai sur sa boutique en ligne.

©Corinne Schanté-Angelé

Vous avez aimé cet article ? Laissez-vous tenter par Dominique et ses poteries en épis de faîtage !

Haut de page
cookie