En cours de lecture
Un manoir normand à la déco chic

Un manoir normand à la déco chic

Une ancienne ferme à l’origine

C’est en 2007 qu’Annie et Marc, alors en activité, jettent leur dévolu sur une ancienne ferme de 1860 composée d’une bâtisse principale, de dépendances et de 6 000 m2 de terrain.

« Nous avons vu des manoirs normands à étages et à colombages, de très belles maisons près de Conches mais il n’y avait pas assez de terrain », raconte Marc.

Manoir normand vu de l'extérieur
La nuit tombée, Annie et Marc s’apprêtent à recevoir leurs invités pour le réveillon de Noël dans leur demeure du Clos de la Lyre.

Dès le début de cette aventure, Annie et Marc ont une idée bien précise en tête : « Nous avions pour objectif, au moment de notre retraite, de créer des chambres d’hôtes. Cette idée nous est venue car nous fréquentions régulièrement une maison d’hôtes située dans le Var. Nous avons eu envie de faire la même chose. Le projet était bien réfléchi ! »

Escalier avec des bougie de décoration dessus
Des photophores ont été disposés sur l’escalier d’origine menant aux chambres situées au premier étage.
Entrée du manoir avec une double porte blanche et une étoile blanche de déco accrochée dessus
Dans l’entrée de la maison, la double porte intérieure provient d’un ancien lycée d’Évreux.

La grande bâtisse est composée d’une maison principale qui n’était plus habitée au moment de l’achat et de l’ancienne écurie, transformée en habitation par les propriétaires précédents et qui nécessitait une rénovation complète.

Cuisine avec carreaux en faïence
Les carreaux d’origine en faïence marron de la cuisine ont été recouverts d’un enduit par la société Mercadier. Les meubles et les placards en chêne ont été repeints en blanc cassé.
Salle à manger avec une table festive agrémentée de décoration florales
Dans la salle à manger de la maison, Annie a dressé une table festive avec de la vaisselle de famille de Limoges agrémentée de décorations florales de chez Fée Maison. Les chaises ont été choisies au Chin’Eure.

Des rénovations pour un manoir normand

Le couple se lance alors très vite dans les travaux les plus urgents : isolation, électricité, chauffage, plomberie et sanitaires. Six mois seront nécessaires pour repenser complètement les lieux et accomplir les travaux des parties privatives pour donner vie au manoir normand. Dans le salon, pièce à vivre aux dimensions généreuses, là où se trouvait autrefois l’écurie, le couple a conservé l’ancienne mangeoire, mémoire du lieu. Pour apporter de la modernité à la pièce, le couple a fait appel à l’entreprise Mercadier pour recouvrir le sol du salon d’un béton ciré.

buffet marron près de la salle à manger
Un buffet datant de la fin du xixe siècle acheté par le couple il y a 40 ans chez un antiquaire du Bec-Hellouin a parfaitement trouvé sa place dans la salle à manger. La lampe provient du magasin Bagatelle à Évreux
Deux fauteuils peints à la peinture gris
Les deux fauteuils familiaux ont été peints avec une peinture Farrow & Ball. Le sol en brique, très abîmé lors de l’acquisition de la maison, a été décapé avec de l’acide chlorhydrique puis recouvert d’une cire à effet métallisé

En 2009, Annie et Marc entament une deuxième phase de travaux dans leur manoir normand de 150 mètres carrés du corps de ferme, destinée aux hôtes. La façade rose de la maison est repeinte en blanc et Marc pose des lambrequins réalisés sur mesure par une entreprise de Limoges pour cacher les volets électriques disgracieux.

Salon à la déco cosy avec une grande bibliothèque sur mesure recouvrant le mur
Dans le salon, la bibliothèque recouvrant une partie du mur a été réalisée sur mesure. La table de ferme a été choisie au Chin’Eure. Ses pieds raccourcis, elle fait désormais office de table basse.

À l’intérieur, au rez-de-chaussée, un salon cosy a été créé et, à l’étage, deux spacieuses chambres aux tonalités claires baptisées Noisette et Eucalyptus en hommage à deux des arbres du jardin. Des planchers en peuplier découverts en déshabillant le sol de ses moquettes usées, patiemment poncés par le maître des lieux, s’accordent avec des meubles de famille ou chinés à Évreux.

Fauteuils marrons et mur recouvert d'un papier peint à rayure
Des petits présents sont posés sur un fauteuil acheté chez Eurodif dans la chambre baptisée Noisette en hommage au noisetier visible de la fenêtre de la salle de bains attenante. Le couple a recouvert les murs d’un papier peint à rayures Toiles de Mayenne. La petite table provient du Chin’Eure et a été décapée puis repeinte.
Salle de bain avec baignoire en résine blanche
Annie souhaitait à l’origine dans la salle de bains une baignoire ancienne en fonte mais a finalement opté pour cette baignoire plus légère en résine, camouflée par des carreaux métro. L’armoire provient de chez Fée Maison et a été repeinte par le couple.

« Nous achetons local. De la petite brocante et de la déco chez Fée Maison, des meubles chez Bagatelle à Évreux et aussi à Saint-André-de-l’Eure à la brocante Au Chin’Eure », précise Annie qui n’hésite pas à partager ses bonnes adresses avec ses hôtes. Ce soir, pour embellir les lieux de ce magnifique manoir normand et émerveiller ses invités, la maîtresse des lieux a installé photophores, lanternes et bougies.

Chambre avec grand lit et commode repeinte en blanc
Dans la chambre Noisette, les boiseries ont été recouvertes d’une peinture Farrow & Ball, coloris All White. La commode repeinte en blanc a été achetée il y a une quarantaine d’années chez La Redoute.

©Corinne Schanté-angelé

Vous avez aimé cet article ? Venez découvrir cette magnifique maison à la déco bohème chic !

Commentaires (0)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Haut de page
cookie