En cours de lecture
Une maison en Provence au style romantique

Une maison en Provence au style romantique

Dans cette maison, s’est échoué de façon plutôt inattendue un couple amoureux. Leur goût pour la Provence remonte à leur voyage de noces, il y a 15 ans déjà ! Sioned nous raconte comment leur escapade en Europe les a mis sur ce chemin : « Nous célébrions notre lune de miel en Camargue et les moustiques rendaient le voyage pénible. Nous avons alors fui cette destination et c’est ainsi que nous avons atterri dans le Luberon. »

La terrasse entourée de murs recouverts de lierre e a été meublée de chaises et d’une table du designer espagnol félix lozal.
Les grandes baies et les portes intérieures vitrées permettent à la lumière de circuler dans toute la maison.

Tout comme les célèbres artistes Pétrarque, Camus et Beckett, ils furent charmés par la beauté de la région et n’ont pas hésité à s’y installer. Passionné de littérature, le couple ne cesse de lire des romans les faisant rêver de cette grande aventure à la campagne : « C’était tout ce qu’on avait imaginé en lisant Une année en Provence de Peter Mayle. » Attiré par la lumière vive de la région, Peter Mayle a lui aussi fait un séjour dans le Luberon. Sur les traces de l’auteur, la Ferme du Bon Dieu se situe dans le parc national du Luberon entre les villes médiévales d’Oppède et de Ménerbes.

Avec sa cheminée spécialement conçue pour cuisiner, la cuisine provençale arbore un carrelage aux tons verts en parfaite harmonie avec la nature extérieure et des meubles en bois blanc.
Une ambiance paisible se dégage de la salle à manger qui joue avec les nuances de tons naturels et clairs.

D’où vient cette appellation ? C’est à son précédent propriétaire, Michel Loeb, que la maison doit son nom. Artiste-peintre, il décide dans les années 1970 de s’installer dans le Sud de la France et de consacrer sa vie à sa passion. Sous l’aile du galeriste Félix Vercel, il connaît une ascension fulgurante et prépare pas moins d’une exposition par an. En 1990, il peint une toile nommée La Ferme du Bon Dieu, qui représente la maison de l’artiste. Bleu, vert, rouge… Ces couleurs vives nous plongent directement dans les traditions du Sud.

La bibliothèque existait déjà lorsque Sioned et Gavin ont acheté la maison. Ils l’ont chargée d’une multitude de beaux livres et l’ont équipée d’une échelle ancienne.
Le meuble bibliothèque a été aménagé avec une essence de bois clair pour être en harmonie avec le reste de la maison.

Éloigné du stress de la ville, le couple dispose de plus de temps pour, notamment, préparer de bons petits plats aux saveurs traditionnelles de Provence. « Nous apprécions beaucoup recevoir des amis ou de la famille pour déjeuner ou dîner dans le jardin. C’est très agréable. Nous préparons un barbecue dans la fantastique cheminée de la cuisine, tout en discutant avec passion. » L’architecture des lieux et la décoration donnent à la demeure une atmosphère romantique et poétique.

dans l’entrée, le magnifique escalier dessert les chambres situées à l’étage et une ancienne cheminée est surélevée d’un miroir.
Devant la fenêtre, un assortiment de vases et de flacons en verre strié.

Les patios intimes, prolongements de la maison dotés de fontaines, baignent dans les effluves d’iris, de figuier et de roses anciennes. « Nous avons décoré la maison de façon à favoriser la luminosité et la vue extérieure. Donnant sur le vignoble, le salon est parsemé de coussins verts déposés sur des canapés blancs. La sérénité qui s’en dégage invite, selon le moment, à la méditation et aux discussions. La combinaison de meubles de style provençal et de style français fonctionne à merveille. La plupart ont été chinés à L’Isle-sur-la-Sorgue. »

Dans la chambre principale, le lit est recouvert d’un plaid rose poudré, et de petites étagères accueille une multitudes de bibelots et d’objets chinés.
Dans la salle de bains, un meuble provençal en bois blanc accueille le lavabo. la forme arrondie du miroir et les appliques en cristal apportent de l’élégance au lieu.

Datant du XVIIe siècle, l’âme artistique de la ferme a été forgée par les nombreux maîtres qui ont habité les lieux. Pour préserver ce charme ancien, les nouveaux propriétaires ont décidé de conserver l’esprit choisi par France Loeb, décoratrice d’intérieur, et le peintre renommé Michel Loeb. En y ajoutant un peu de leur personnalité, Sioned et Gavin ont su redonner vie aux lieux en utilisant des couleurs douces et des éléments raffinés. Un art de vivre qu’ils partagent bien volontiers avec les amis et la famille qui viennent leur rendre visite dans leur demeure provençale.

Ce reportage vous a plu ? Découvrez une jolie maison à la campagne !

Haut de page
cookie