En cours de lecture
La peinture artisanale de Marcel Reynaud

La peinture artisanale de Marcel Reynaud

PORTRAIT – MARCEL REYNAUD
ARTISTE PEINTRE, ET PROPRIÉTAIRE DE LA MANUFACTURE

En 1996, Marcel Reynaud, artiste peintre qui ne jure que par les couleurs Leroux, propose à Bruno Laporte, propriétaire de la manufacture et gendre de Martial Leroux, le fondateur, d’échanger ses toiles contre des tubes de peinture Leroux. Une rencontre décisive. Au fil de la discussion entre les deux hommes, Marcel apprend que la manufacture est à vendre et Bruno Laporte, séduit par le discours de ce peintre passionné, lui prédit qu’il sera son successeur. Marcel réussit à réunir l’argent et devient propriétaire, fin 1997, de la manufacture, réussissant ainsi à préserver et à faire perdurer ce savoir-faire de peinture artisanale.

Peinture artisanale : la passion des couleurs

Dans l’Yonne, Marcel Reynaud perpétue la fabrication de peinture artisanale, inchangée depuis 1910, de peintures à l’huile extra-fines et fines de très haute qualité. En cette fin d’année, une nouvelle gamme très attendue de peintures acryliques sera également proposée aux artistes.

Nichée dans l’arrière-cour de la boutique, la manufacture Leroux abrite des machines et une multitude de barils de pigments, dont certains rarissimes à l’instar du bleu de manganèse.

« C’est un bleu inimitable, qui donne un effet particulier dans le gris, le rendant très lumineux. Ce bleu de manganèse n’est plus raffiné depuis 19 ans.Quand j’ai récupéré l’entreprise, un peintre français très célèbre avait acheté tout le stock »,explique Marcel Reynaud, artiste peintre et propriétaire des lieux.

Les couleurs Leroux sont composées de pigments minéraux ou organiques, résistant à la lumière et possédant un fort pouvoir couvrant et colorant ainsi qu’une grande stabilité chimique. Ici, sont fabriqués chaque année environ 18 000 tubes de peinture artisanale à l’huile fines et extra-fines prisées par les connaisseurs pour leur luminosité exceptionnelle, leur forte charge en pigments et leurs couleurs uniques.

outils pour la fabrication de peinture
De nombreux artistes viennent se fournir ici en pigments purs, ceux-ci pouvant être utilisés avec toutes sortes de liants (huile, liant acrylique, oeuf, colles vinyliques, colles naturelles, résines naturelles, etc.).
Entubeuse noire avec de la pate jaune de cadmium dessus
Christiane, employée de la manufacture, est en train de remplir l’entubeuse avec la pâte jaune de cadmium citron de consistance épaisse, non translucide et riche en pigments

« Salvador Dalí utilisait les couleurs Leroux, ainsi qu’Eugène Leroy et certains peintres de la Galerie Maeght »

et d’autres grands artistes dont les noms ne seront pas divulgués pour des raisons de confidentialité. Dans l’atelier de la manufacture Leroux, Marcel, après avoir minutieusement pesé les pigments, les additionne avec un liant, le plus souvent de l’huile de lin première pression à froid ou, pour certaines couleurs comme le bleu outremer ou certaines terres, à de l’huile d’oeillette (produite avec des graines de pavot) dans un mélangeur.

Homme avec un tablier faire entrain de fabriquer une couleur

La pâte qui en résulte est ensuite déposée dans un broyeur tricylindre pour être affinée. Une étape primordiale, car l’affinage permet d’augmenter le pouvoir colorant des pigments. Un certain nombre de passages sur les rouleaux du broyeur permet d’obtenir la consistance désirée obtenue. Chaque broyage est différent en fonction du pigment et de ses caractéristiques. La couleur est ensuite mise en tube ou en pot manuellement. Les conditionnements sont variables, du tube de 25,60 ml au pot de plusieurs litres.

stock d'étiquettes vintage de 1946
La manufacture possède encore un stock d'étiquettes vintage de 1946, qui sont toujours collées à la main sur les tubes.
Des tubes de couleurs à l’huile extra-fines de la gamme quatre étoiles composées de pigments purs avec de l’huile de lin première pression

Plusieurs gammes sont proposées. Parmi elles, la gamme supérieure des couleurs à l’huile extra-fines possède un taux de pigmentation maximal. « Sur les 96 couleurs de la gamme quatre étoiles, 70 sont constituées de pigments minéraux avec une pigmentation maximale, à 100 %, et 26 couleurs sont constituées de pigments organiques puissants et électriques », dont le jaune de cadmium, la laque de garance, le bleu azur, le bleu de manganèse et bien d’autres.

« Nous créons parfois pour les artistes des couleurs sur mesure car nous avons énormément de pigments de base », précise Marcel.

Tubes de couleurs de la marque Leroux
Des tubes de couleurs à l'huile extra-fines de la gamme quatre étoiles composées de pigment
Mise en tube d'une couleur orange avec une machine spécialisée
Ici, tout est fait de manière artisanale même la mise en tube de la couleur. Les tubes sont ensuite fermés manuellement à l’aide d’une plieuse. Trois plis sont effectués.

Face à la demande croissante, et pour élargir l’offre proposée aux artistes, Marcel Reynaud finalise actuellement, après plusieurs semaines intensives de recherches au côté d’un chimiste, la mise au point de peintures acryliques haut de gamme. Une grande première pour cette manufacture spécialisée dans la peinture à l’huile. « Mon idée est de proposer dans la foulée, en plus des peintures à l’huile, les quatre gammes de couleurs à l’eau : l’acrylique, la gouache, l’aquarelle et l’encre. » Une offre très complète qui réjouira les artistes !

Reportage texte & photos Corinne Schanté-Angelé 

Cet article vous a plu ? Alors laissez vous tenter par l’article de Delphine une passionnée de bougie en fabrication artisanale !

Haut de page
cookie